3ème édition du concert de solidarité au profit des détenus des prisons du Togo : CACIT ETAIT DE LA MOBILISATION !

IMG_8497Le Palais des Congrès de Lomé a servi de cadre à la troisième édition consécutive du concert de solidarité au profit des détenus des prisons du Togo. Le dimanche 13 septembre 2015, une pléiade d’artistes chanteurs et humoristes, des organisations de défense des droits de l’Homme dont le CACIT et plus de trois mille personnes se sont mobilisés au côté des détenus pour signifier leur solidarité et soutien.

Marquant l’apothéose de la semaine nationale du détenu célébrée dans la semaine du 06 août, ce concert placé sous le thème « Mobilisons-nous pour la santé des détenus » a été une opportunité de plaider pour l’amélioration des conditions de vie et de détention de ceux-là qui sont privés du droit d’aller et de venir.

La porte-parole des détenus a demandé pardonpour les fautes commises et exhorté la jeunesse à éviter toutce qui pourrait les amener en prison, ou les conditions de vie ne sont pas des plus enviables.« La surpopulation carcérale est la principale source des maladies, c’est pourquoi nous prions l’autorité judiciaire de mettre en œuvre des mesures d’accompagnement,  pour des demandes  de  mise en liberté provisoire et conditionnelle.»a-t-elle déclaré. « Nous voulons qu’on nous serve au moins deux repas par jour, et qu’on réhabilite le bâtiment du cabanon qui initialement prévu pour contenir vingt personnes en accueille en fin de compte soixante, qu’on aménage un nouveau bâtiment pour les femmes enceintes  admises au cabanon et qu’on supprime les bons de consultation pour les prisonniers malades », a-t-elle poursuivi.

A travers leur délégué, les hommes et femmes en conflits avec la loi ont plaidé pour un accès à l’assistance juridique et une formation de réinsertion, des sonneries dans les cellules pour signaler en temps réel des cas d’ennuis de santé en vue d’une évacuation
d’urgence vers les centres hospitaliers.

 

Le CACIT était aux cotés des organisateurs de ce spectacle à travers une exposition vente des bijoux montés par les détenus, inscrits aux séances de montage de bijoux et de gadgets, un programme initié par le CACIT pour la réinsertion des détenus.

 

Signalons que le spectacle a également servi de plateforme pour lancer des appels de fonds et collecter de un peu plus de huit cent mille pour l’achat de médicaments au bénéfice des 12 établissements pénitentiaires du pays.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.