COMMUNIQUE DU NET

Le Nouvel Engagement Togolais  a pris connaissance avec beaucoup de satisfaction et soulagement du communiqué signé par  les émissaires des médiateurs, les ministres Ghanéen Albert Kan-Daapah et Guinéen Tibou Kamara le jeudi 01février dernier, annonçant la tenue du dialogue inter-togolais pour la date du 15 février 2018. Le NET salue cette avancée et en félicite les acteurs.

En effet, cette avancée, faut-il le rappeler, est une position défendue et soutenue par le NET notamment depuis le 08 octobre 2017 à travers un communiqué officiel. Par la même occasion, le NET tient à rappeler que le dialogue est par-dessus tout la voie royale de sortie de la crise actuelle. Le parti exhorte en conséquence les acteurs politiques à saisir cette occasion en vue de sortir notre pays de la situation actuelle.    Le NET exhorte le gouvernement à prioriser les mesures d’apaisement les plus urgentes en  vue d’assainir et faciliter le climat du prochain dialogue. Le NET en appelle également aux bonnes dispositions de la coalition  en accord avec l’esprit du communiqué des émissaires, à tout mettre en œuvre pour créer un climat favorable à la tenue du dialogue annoncé. Pour finir, le NET formule d’ores et déjà le vœu que le prochain dialogue soit sincère et

Sorte définitivement notre pays de ces sempiternelles crises politiques à répétition pour faire véritablement du Togo, l’ordre l’humanité. Le NET est persuadé que la résolution définitive de la crise politique aura des répercussions considérables sur les autres secteurs de la vie de notre pays.

 

Lomé, le 5 Février 2018

Le Secrétaire Général, Jules A. AMIM

 

Share Button