CACIT | Contre l'impunité au Togo
EMAIL US AT info@cacit.org
CALL US NOW (228)22 36 00 84
Adhérer

AFFAIRE DE TORTURE: LE CACIT DÉNONCE DES PRESSIONS EXERCÉES SUR LE SIEUR AMETEPE

logo cacit OKDans le cadre de ses activités d’assistance juridique et juridictionnelle, le CACIT a introduit, en faveur du sieur AMETEPE Koffi une requête auprès de la Cour de Justice de la Communauté-CEDEAO.

Ladite requête a pour objet de voir constater les violations des droits de l’Homme causées par les agents de l’Etat togolais à la victime notamment les actes de tortures et de mauvais traitements subis par lui du 23 au 26 août 2012 dans le véhicule l’amenant au camp de Force d’Intervention Rapide (FIR), à l’intérieur dudit camp et ensuite au Service de Renseignements et d’Investigations (SRI) de la Gendarmerie nationale. La requête vise également à obtenir la condamnation de l’Etat à la réparation des dommages subis par le sieur AMETEPE.

A l’audience d’octobre 2015, la Cour, par une décision avant dire droit, a ordonné la comparution personnelle du sieur AMETEPE. Le CACIT a, à cet effet, pris toutes les dispositions pour que la victime puisse effectuer le déplacement d’Abuja et se présenter devant la Cour en vue de l’audience prévue pour le mardi 19 janvier 2016.

Malheureusement, certaines informations alarmantes, concordantes et persistantes font état de pressions qui seraient exercées sur la victime en vue de la dissuader à se présenter devant la Cour.

Le CACIT tient à porter ces informations à la connaissance de l’opinion nationale et internationale. Dans un souci de manifestation de la vérité, le CACIT invite l’Etat togolais à s’associer à lui pour faciliter le déplacement du sieur AMETEPE sur Abuja.
Il invite les institutions de l’Etat, les organisations de défense des droits de l’Homme, les médias, les organisations internationales et les missions diplomatiques à rester vigilantes pour garantir la sécurité du sieur AMETEPE avant, pendant et après l’audience du 19 janvier 2016 à Abuja.

Des informations peuvent être obtenues à cet effet auprès de Me Ata Messan Zeus AJAVON, Avocat du CACIT.

Le Président, Spéro Kodjo MAHOULE

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.