CACIT | Contre l'impunité au Togo
EMAIL US AT info@cacit.org
CALL US NOW (228)22 36 00 84
Adhérer

COSCREMA renforce les capacités de 252 acteurs de la société civile : LE CACIT S’EST FAIT REPRESENTER!

tof-COSCREMALes 16, 17 et 18 Juin 2015, s’est déroulée la deuxième vague de formation des représentants de la société civile, une initiative du Collectif des Organisations de la Société Civile de la Région Maritime (COSCREMA). Organisé à l’endroit de 84 délégués d’associations de la société civile togolaise résidant dans la région maritime, l’objectif de ces sessions est de rendre plus professionnels ces derniers, afin qu’ils atteignent mieux les objectifs spécifiques de leurs structures. Autant de structures que d’objectifs à atteindre, les participants ont vu leurs capacités renforcées dans l’un des quatre domaines fondamentaux proposés à savoir la Communication Sociale, la Vie Associative, Le Plaidoyer et la Gestion.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), qui s’est fait représenter par sa responsable du département de promotion des droits de l’Homme, Mme Laure AMOUSSOU-AMANA, a participé aux sessions de formations relatives à la  Communication sociale.

Durant les trois jours, la représentante du CACIT, ses paires de 19 autres associations et leurs facilitateurs ont ensemble décortiqué la thématique de la communication, la différence entre celle-ci et la communication sociale, les étapes de cette dernière, les types de communication existantes sans oublier les travaux en plénière afin de faciliter l’appropriation du contenu de la formation à tous.

Il en ressort pour les 20 acteurs inscrits à la session de la communication sociale que c’est par rapport aux objectifs fixés par une organisation, relativement à un groupe cible bien déterminé qu’il faudra définir les stratégies de communication. Pour M. Nestor AHIAVE, Coordonnateur du COSCREMA, et  facilitateur au cours de la session, « …nous sommes plus que satisfait de la tenue de ces séances de formation, vu la participation effective de toutes les structures identifiées. On espère que les nouvelles connaissances acquises aideront les structures à l’adoption de méthodes nouvelles, pour des résultats plus probants… ».

Rappelons que la première vague de formation s’était tenue du 09 au 11 Juin passé, et que la troisième vague se prépare pour les 07, 08 et 09 Juillet prochain ; des programmes de renforcement de capacités qui ont eu le soutien de l’Union Européenne à travers le Projet D’Appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale au Togo (PASCRENA).

Laure AMANA

Journaliste-Sociologue, Responsable Département de Promotion des Droits de l'Homme

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.