Les cours d’Eté ont démarré au CACIT

Une vingtaine de participants prennent part au cours d’Eté sur les droits de l’homme, la bonne gouvernance et la démocratie qu’organise le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT).

La formation a lieu du 28 au 31 août à la salle Mandela du CACIT et est assurée par des spécialistes, des professionnels de la justice, des personnalités chevronnées du monde académique ayant une parfaite maîtrise des questions relatives aux droits humaines.

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture, le directeur exécutif du CACIT, Ghislain Koffi Nyaku, a déclaré, qu’il s’agit, à travers cette formation, de donner aux participants des connaissances et des outils nécessaires devant leur permettre de participer en bon citoyen au développement du Togo.

Les participants effectueront mercredi une visite à la Délégation spéciale de la ville de Lomé et une autre vendredi à la Haute Autorité de lutte contre la corruption.

« Ces visites constituent pour les eux, un cadre d’expérimentation des notions théoriques qui leur seront transmises et un cadre d’interaction avec les autorités locales », a annoncé l’un des formateurs, Jean Pierre Atalé, consultant en droit de l’homme et gouvernance politique.

A la fin de la formation, les apprenants seront mieux outillés pour s’impliquer dans les actions de promotion et de protection des droits de l’Homme en vue d’une transformation et d’un changement au sein de leurs communautés de provenance.

Ce cours d’Eté contribuera de manière générale  au renforcement de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance au  Togo.

Depuis sa création après les violences post-électorales de 2005, le CACIT a développé des expertises sur des questions non seulement des Droits Humains, mais aussi de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la sécurité et la protection des défenseurs, du contrôle citoyen de l’action publique, et en matière de renforcement des capacités  des tiers.

 

 

 

Share Button