Election locale 2019 : le CACIT renforce la capacité des analystes, des coordinateurs régionaux, des volontaires de paix et médias.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) dans sa mission d’apporter sa contribution au respect des droits de l’Homme et surtout à la prévention des cas de violences et de violations, a organisé les 14 et 15 juin derniers à son siège à Lomé, une formation en renforcement de capacités des analystes, des coordinateurs régionaux, des volontaires de paix et aux médias. C’est en prélude à la tenue des élections locales prochaines.


Analystes, coordinateurs régionaux, volontaires de paix en séance le 14 juin 2019

Placée sous le thème « Projet de monitoring des élections locales pour la consolidation de l’Etat de droit au Togo », cette formation attend contribuer à l’efficacité et à l’amélioration des activités de monitoring des processus électoraux afin que celles-ci puissent favoriser le bon déroulement des élections et le renforcement de l’état de droit au Togo.

Journalistes en séance le 15 juin 2019

Ils sont une centaine de participants composés d’acteurs de la société civile, journalistes, analystes, coordinateurs régionaux, volontaires de la paix et moniteurs des médias à avoir pris part à cette formation qui vise à renforcer leur capacité sur le monitoring des élections locales de juin 2019, mettre en place le mécanisme d’alerte précoce pour traiter les informations recueillies et relever les cas de violences et de violations des Droits de l’Homme.

Share Button