Nicodème Habia en grève de la faim pour la libération des détenus

Le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia, est en grève de la faim, depuis plusieurs jours, pour obtenir la libération de tous les détenus dans le cadre des manifestations de la coalition des 14 partis de l’opposition.

Au cœur de son action, il se bat pour la libération des acteurs de la société civile toujours en détention, notamment Messenth Kokodoko et Joseph Eza, membres du mouvement citoyen NUBUEKE, Johnson Assiba, président du Regroupement des jeunes Africains pour la démocratie et le développement, section-Togo (REJADD-Togo) et Folly Satchivi, responsable du mouvement « En aucun cas ».

Dans sa grève de la faim, il a reçu, hier, la visite de Ghislain Koffi Nyaku, directeur exécutif du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), et d’une équipe de la même l’organisation.

Plusieurs autres acteurs de la société civile lui ont également rendu visite, en l’occurrence le Front Citoyen Togo Debout du professeur David Dosseh.

Il a subi un examen clinique et sommaire sur place par le président du parti Santé du Peuple, docteur Georges William Kouessan.

Résultat de recherche d'images pour "nicodème habia"

Le président du parti Les Démocrate est à sa septième journée de la grève de la faim devant l’ambassade du Ghana au Togo, après avoir observé deux jours de grève devant les locaux de l’ambassade des Etats-Unis au Togo, les 4 et 5 septembre derniers.

Le CACIT plaide pour que les revendications de Nicodème Habia soient prises en compte.

 

Share Button