Nuit des droits de l’Homme 2017 : les meilleurs acteurs distingués et encouragés par le CACIT

Lancée le 02 novembre 2017 au cours d’une conférence de presse tenue à Lomé sur la situation des droits de l’Homme au Togo, la deuxième édition de « la Nuit des droits de l’Homme », placée sous le thème « Respectons nos engagements », a connu son apothéose ce 22 décembre à Agora Senghor  à Lomé. .

Initiée par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT),« la Nuit des droits de l’Homme » est une soirée de distinction des meilleures organisations et personnes physiques œuvrant en faveur des droits humains au Togo. Cette édition  a été organisée en collaboration avec le Secrétariat d’État auprès du Ministre de la justice et des relations avec les institutions de la République chargé des droits de l’homme avec l’appui de l’Union Européenne et de Pain Pour Le Monde (PPLM ).

Dans son mot de bienvenue aux participants, le Président du CACIT, Monsieur Spéro MAHOULE a remercié les différents partenaires et déclaré que « Non seulement cette soirée permet d’encourager et de valoriser le travail desdits acteurs, elle se veut  également un cadre de plaidoyer et d’interpellation des uns et des autres, depuis le chef de l’Etat jusqu’au simple citoyen, sur la nécessité de multiplier les efforts en vue de la garantie, mais aussi du respect des droits et libertés dans le pays »

C’est ainsi que face à la crise sociopolitique que traverse le pays et la recrudescence des violations des droits de l’Homme, il a interpellé l’État face à ses engagements et émis le vœu d’une résolution définitive de la crise.

Pour l’ouverture de la soirée, la Secrétaire d’État aux droits de l’Homme, Madame Nakpa POLO, a rappelé les efforts du gouvernement pour la  protection des droits et libertés  des citoyens au Togo, tout en signifiant que des efforts restent à faire. Elle n’a pas manqué de  complimenter les acteurs de la société civile dont le CACIT pour leur accompagnement du  gouvernement, et les convier à plus d’engagement au service  des droits humains au Togo.

A l’issue du travail du jury dirigé par Me  Noëlle GAGLO et validé par l’huissier de justice Maître Bertin AMEGAN-ATSYON:

-l’Organisation Nationale pour l’Accessibilité, le Travail et l’Emploi des Personnes Handicapées au Togo (ONATEPH) est lauréat dans la catégorie Droits des personnes en situation de handicap;

-Solidarité Mondiale pour les Personnes et les Détenus (SMPDD) est premier dans la catégorie Droits des détenus;

-dans la catégorie Droits des femmes, le mérite est allé au Groupe de Réflexion et d’Action, Femme, Démocratie et Développement (GF2D);

-Compassion internationale Togo a été distinguée dans la catégorie Droits des enfants.Au niveau des acteurs engagés pour une justice sociale;

-Dimension humaine est classée en tête dans la sous-catégorie Organisations;

-l’artiste peintre et cinéaste Adjayi TESSILIM est lauréat dans la catégorie des Artistes engagés pour les droits de l’Homme;

-et enfin, du côté des médias engagés en faveur des droits de l’Homme, la Radio Télévision Delta Santé (RTDS) a été retenue dans la sous-catégorie Télé, Pyramides Fm dans la sous-catégorie Radio et aLomé.com dans la sous-catégorie Presse.

En outre, des prix honorifiques ont été décernés à Me Zeus AJAVON,  au Procureur général Kodjo GARBA, à Pain Pour Le Monde et à l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) pour leurs divers appuis au CACIT.

Signalons qu’au cours  de la soirée un hommage a été rendu à Manaf ALFA-BOUKARI et Enyonam GADAGBUI, acteurs des droits de l’Homme, disparus dans un accident, et à tous ceux qui ont perdu leur vie pour la cause des droits humains.

Il est à relever que le CACIT a profité de cette soirée agrémentée de prestations d’artistes pour faire une collecte de fonds destinés à soutenir la cause des droits de l’Homme au Togo. Le compte de cette collecte se fera dans les prochains jours par un canal approprié, mais le CACIT tient dores et déjà a remercié tous les donataires.

Tofic DJIRAM

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *