Poème d’un Détenu

 

Cri de Coeur du Détenu!

Infernale machine de destruction

Volant les meilleures années des vies,

Autant Innocents que coupables.

Plateforme de tant de cruauté et d’infamie

Ténèbres, où morts et vivant se côtoient

Carrefour des violations des droits que l’Homme

Ahhh!!! Jusqu’à quand la fin de cette fournaise ardente ?

Magasin de troupeaux humains où les femmes enceintes gémissent de douleur sous le poids de la chaleur.

Pouponnière où les pleurs de bébés se mélangent aux bruits quotidiens

Ahhhhh !!!!

Les jours passent et ne se ressemblent pas ; et Nos chagrins sont immenses

Nous avons conscience de nos fautes… pitié, pitié!!!!!

La mort n’est jamais cruelle pour celui qui est mort

Mais elle est cruelle pour ceux qui l’entourent, nos cœurs sont remplis de tristesse et de remords

Nos douleurs nous meurtrissent et nous vieillissons

L’erreur est humaine, pitié!! pitié!!

Jeunesse va, montre au soleil ta face

Marquoir de remords et de douleurs

Dis-lui combien, brisés sont tes rêves de jeunesse pour une erreur commise même dans l’ignorance

Vieillard sèche tes larmes,

Tes soupirs sont égrainés un à un

Maman, berce ton bébé

Ses pleurs innocentes montent jusqu’au firmament

Aie foi en ton Dieu !

Sa destinée lui donnera un autre nom que celui de BEBE Né EN PRISON

Pitié, pitié !!! pitié !!!!

                                                                                                                               D. L.                                                                                  

Share Button