Situation sociopolitique au Togo : La mission de BFDW a rencontré des « artistes engagés »

Après les OSC et les médias, cest au tour des artistes d’échanger avec PPLM. Au siège du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (Cacit), Brot Für Die Welte (BFDW), plus connu sous PPLM: Pain Pour Le Monde, au troisième jour de sa mission à Lomé, a rencontré ce 21 février 2018, des « artistes engagés ».

En vue de faire un plaidoyer pour un dénouement effectif de la crise sociopolitique que connait le Togo depuis plusieurs mois, BFDW a échangé ce matin avec un groupe d’artistes réunis au sein du MAET.

A cette rencontre, il a été question pour les émissaires de l’organisation allemande et ses partenaires Cacit, Wanep-Togo, Paoet et ATDPDH de demander à ses artistes leurs lectures de la crise, ce qu’ils comptent faire à l’issue du dialogue en cours, et l’appui qu’ils attendent de Bfdw.

Pour les artistes réunis en Mouvement des Artistes Engagés du Togo (MAET) et tous les autres présents, leur objectif est de contribuer à la bonne gouvernance et à l’alternance de par leurs chansons qui « éveillent la conscience des citoyens et des acteurs politiques.»

Ces artistes qui déclarent faire objet de menaces, ainsi que les membres de leurs familles, pour leur engagement, dénoncent la censure de leurs chansons, depuis des années sur certains médias.

Il faut noter que la mission de BFDW


continue demain jeudi  avec une visite à la prison civile de  Lomé, au cabano, et à la brigade pour mineurs.

Tofic DJIRAM

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *